Bienvenus à CLIMA

Inauguration de C L I M A

Depuis longtemps, le Centre Lasallien d’Initiation Aux Métiers de l’Agriculture cherchait à faire son inauguration pour entrer officiellement dans la liste des Etablissements lasalliens au service des jeunes et ici des jeunes agriculteurs.

Après avoir plusieurs fois reporté la date à causes des contraintes de Monsieur le Ministre de l’Agriculture qui devrait présider la cérémonie, cette inauguration a eu enfin lieu le 29 octobre 2009.

Les stagiaires ont pris toute la semaine pour aménager les lieux, ils ont préparé le matériel nécessaire, ainsi que la boisson et la nourriture pour tous ceux qui, le jour arrivé, allaient nous honorer de leur présence et participer à cette fête du Centre.

Les lieux ont été nettoyés. En bons cultivateurs, les stagiaires ont pris leurs dabas et il n’en est resté pas une herbe sur les lieux de la cérémonie et ses environs. Les femmes ne sont pas restées inactives. Elles se sont affairées tout d’abord au nettoyage de marmites, casseroles, plats, assiettes et cuillères après avoir préparé les foyers pour poser les marmites et le bois de chauffe.

Tout le monde a participé activement à la préparation pour que la fête de l’inauguration réussisse. Et tout était prêt ce matin du 29 octobre 2009 : la grade salle avait été ornée pour la circonstance, le riz et la viande étaient prêts, la boisson aussi.

La cérémonie a commencé comme prévu à 9 h 30, heure à laquelle le Ministre Délégué chargé de l’Agriculture est arrivé accompagné de toute sa suite et la sécurité.

Les discours se sont succédé, entrecoupés par des chants et des danses folkloriques de la région. On ne s’est pas ennuyé pendant les trois heures qu’a duré la cérémonie. On a entendu les discours du chef de village, Monsieur le Maire, le Directeur du CLIMA, de Monseigneur l'Evêque de Banfora, parrain du Centre et enfin Monsieur le Ministre.

Après tous ces discours, Monsieur le Ministre et tous les accompagnants ont fait la visite du Centre et ensuite, on leur servit un repas de fête dont ils se souviendront longtemps, je l’espère.

Quant à la foule, elle s’est précipitée sur le riz gras cultivé au Centre et préparé par les femmes du Centre. Certains n’ont pas attendu qu’on vienne les servir tellement ils avaient envie de goûter à ce bon riz gras arrosé du bon dolo et du bandji de Bérégadougou.

Entre temps, le ciel se couvrait de nuages, nuages noirs, lourds de pluie. Et pourtant on était à la fin du mois d’octobre. Le tonnerre a grondé, le vent a soufflé et le Ministre et sa suite, et les invités venus de loin, et les gens du village, ont eu juste le temps d’avaler leur dernière bouchée quand le ciel s’est déchiré et une pluie abondante s’est abattu sur CLIMA, signe paraît-il de bénédiction du Ciel.

Nous espérons que la naissance de ce Centre et la reconnaissance officielle par les autorités du pays donnera à ce Centre un nouvel essor pour réaliser les nombreux projets qu’il a dans le cœur pour le bien des jeunes agriculteurs.

F. Raoul DE ANTON (CLIMA)