Bienvenus à CLIMA

L'année touche à sa fin et nos stagiaires se préparent à quitter le Centre

Ils arriveront dans leur grande famille juste avant Noël, chargés de sacs de vivres, de beaucoup de fatigues mais aussi et surtout de beaucoup de joies.

Certains, ceux qui quittent le Centre pour ne pas revenir l'année prochaine, auront la nostalgie du Centre quand ils se retrouveront chez eux. En effet, au CLIMA ils avaient une belle petite maison en dur avec cuisine, de la lumière et de l'eau courante tout près; leurs petits enfants étaient bien protégés et soignés dans la garderie une grande partie de la journée. Et maintenant il leur faudra se replonger dans la dure réalité et organiser leur nouvelle vie dans leur village.

Espérons qu'ils mettront en pratique tout ou une grande partie de ce qu'ils ont appris pendant leur stage au CLIMA et qu'ils répandront autour d'eux les bonnes méthodes de culture pour une meilleure prise en charge et une amélioration leurs conditions de vie dans leur famille.
N'est-ce pas merveilleux que chaque année une douzaine de familles essaiment autour d'elles les enseignements reçus mais surtout leur nouvelle manière de vivre et de travailler?

Mais combien seront-ils assez forts pour ne pas se laisser engloutir par le poids de la tradition et de la grande famille? Beaucoup de problèmes restent encore sans solution immédiate.

Leur plus grande difficulté à surmonter, c'est le démarrage dans la vie sans pratiquement pas de moyens: pas de moyens pour transporter les outils, les récoltes, le fumier: brouette ou charrette; pas de motopompe pour les cultures maraîchères, pas de boeufs pour le labour, pas de charrue, pas d'argent pour en acheter, etc... La plupart n'ont que leurs bras solides et leur bonne volonté. Mais est-ce suffisant ?

Cette année le Centre a réussi à produire juste pour leur subsistance en attendant les récoltes de l'année prochaine qui, nous l'espérons, seront meilleures que celles de cette année.

Nous leur souhaitons beaucoup de courage pour vaincre toutes ces difficultés et réussir leur vie familiale.

Nous lançons aussi un appel d'aide à ces jeunes couples qui débutent leur nouvelle vie.

Les fêtes de Noël et de la Nouvelle Année sont l'occasion de vivre l'amour familial, la fraternité mais aussi d'établir de nouveaux liens d'amitié. Nous sommes heureux de nous compter parmi vos amis.

Frère Raoul de Anton
CLIMA Bérégadougou